"Je suis un vieux boudoir plein de roses fanées, Où gît tout un fouillis de modes surannées" Baudelaire - Spleen

BOITE A COUTURE D' ENFANT

 Certains jouets anciens sont de ravissantes
petites répliques fidèles


pour faire "comme maman",


comme cette ancienne boite à couture d'enfant,

(fabriquée par la manufacture ancienne Léon NICOLAS et Charles KELLER
au 23 Rue de l'Atlas à PARIS)



En carton recouvert de papier,
elle porte les traces du temps passé :

Les cartons intérieurs étaient décollés,
les élastiques du couvercle détendus



Après ces petites réparations, un petit nettoyage, et une remise en beauté,
 j'ai garni les différents compartiments d'objets chinés,




les petites boites en carton à couvercle contenaient des perles et des boutons



Il m'en reste encore deux similaires dont je dois m'occuper

JOUR D'ANNIVERSAIRE


Alors que je pensais la saison des vide-greniers terminée,
ne pouvant donc plus que compter sur la brocante mensuelle de la ville voisine
où exposent des professionnels
et sur quelques trouvailles via le net dénuées de tout plaisir de la découverte,

 bien m'en a pris finalement de me laisser convaincre un dimanche au début de ce mois de partir en quasi terre inconnue dans un petit village limitrophe d'un département voisin.

Malgré la fin de saison et l'heure avancée,
 pléthores de choses fort intéressantes et à des prix plus que convenables,
 bien plus raisonnables que ceux pratiqués dans les brocantes parisiennes visitées dernièrement,
il faut bien l'avouer,

avec le plaisir d'une belle balade ensoleillée en sus !


je ne voulais plus de linge ancien,
mais ce charmant porte-serviette m'a beaucoup plu.

Alors que je cherchais plutôt une suspension ancienne à patiner pour ma pièce-atelier, 
j'ai déniché ce ravissant jupon d'abat-jour ancien entièrement cousu à la main et doublé d'un tissu rose 


je l'ai fixé sur une carcasse.


Cela me donne des idées pour en refaire un dans le même style pour ma chambre.

Des lorgnons en très bon état et dans leur boite d'origine,
et un tire-lacets- bottines au joli motif de panier fleuri qui ira sur mon étagère dédiée "aux élégantes"


Le tout présenté sur une adorable petite courtepointe façon boutis en tissu ancien pour berceau de poupée,
ce qui ne pouvait que me ravir et tomber à point...

puisqu' une poupée Raynal
est arrivée à l'occasion de mon anniversaire,


modèle Catherine me semble-t-il, à confirmer


comment ne pas craquer pour ces modèles aux bouilles si expressives ?


Reste à étoffer la garde-robe de la demoiselle et à lui trouver quelques accessoires


Le tour de berceau est une taie arrondie festonnée chinée
 également le même jour que les trouvailles précédentes,


j'avais en stock la petite taie monogrammée CB posée dessus,
le drap est une création maison



LES DERNIERES ROSES...


du jardin...


accompagnent mes dernières trouvailles,

Trop craquantes ces toutes petites formes à chaussures,


des anciens couteaux pour faire une belle table
et ce miroir psyché qui est passé sous les pinceaux,


d'allure plus shabby maintenant,
il est destiné à être posé sur la commode de ma chambre,


dans laquelle j'ai un petit projet de bricolage à concrétiser...


Une nouvelle petite coupe sur pied en verre,
 de dînette cette fois


avec 2 bobines de lin,

J'ai rapporté aussi un if à bouteilles en zinc
laissé à l'extérieur,
et un pied de buste avec sa bague Stockman
qui ne nécessite juste qu'un petit nettoyage.

VIREE PARISIENNE

A la faveur de quelques jours de congés,
 visiter l'exposition temporaire "dans l’œil de Baudelaire"
dont je vous parlais déjà ICI

Portrait de Mme Francis Vaussard par Claude Marie Dubufe


L'occasion de faire une jolie balade dans Paris
 et de visiter notamment de jolies boutiques :

tout d'abord cette ravissante brocante
tout près du Musée de la vie romantique
 juste sous le Moulin Rouge,


puis une visite dans le quartier Saint-Paul,
village des antiquaires au cœur du Marais


chez E.W,
boutique aux initiales de son propriétaire, Edouardo,

et au "Au Petit Bonheur la Chance" 
(voir ma rubrique "bonnes adresses" de mon Pinterest,
 colonne de droite).

 Forcément, impossible de revenir les mains vides...


 Du Musée de la vie romantique,
cette reproduction du portrait de Marie-Aurore de Saxe, 
grand-mère de la romancière George Sand dont le musée expose également les souvenirs
 (dont ses ravissants bijoux)



boite ancienne, bobine de fil, tissu ancien, coussinet en soie
chinés dans les différentes brocantes


sous l’œil attendri de cet agneau ancien



etiquette Samaritaine au dos du couvercle




CHINE ENFANTINE



Il y a souvent un fil conducteur dans les objets dénichés,


les derniers ne dérogent pas à la règle :
chine enfantine 
avec ce joli poupon qui me tendait les bras,
je n'ai pu résister à sa jolie frimousse et à ses jolis yeux bleus
Il du être bien câliné dans une vie passée



 petit moulin à café et machine à coudre d'enfant
à la jolie patine rose poudrée


et un jupon ancien


Mon objectif de recherche était pourtant plutôt axé sur les pieds de lampe et autres suspensions anciennes ;

j'ai peint le pied photographié dans le dernier article et me suis attelée à la confection de l'abat-jour avec du linge ancien monogrammé,
...ma dernière marotte


il reste une soutache à fixer au niveau du feston pour une jolie finition,
mais introuvable localement j'en commanderai une


la boite à chapeaux est, elle, une confection "maison" avec une étiquette et une dentelle ancienne

*  *  * 

CHINES D'AUTOMNE

 Presque gênée par le soleil matinal,
quel plaisir de profiter encore de ces dimanches matins à glaner des petits trésors
pour la plupart trouvés en brocante et vide-greniers ;
 Arpenter de jolis petits villages,
 sans aucun regret de se lever aux aurores...
Partir sans savoir de quoi notre besace se remplira..
la rencontre avec un objet, convoité parfois, l'occasion d'autres fois...


Fermoir ancien au joli décor de roses

sac de la POSTE différent de celui déjà chiné et 
surtout en bien meilleur état,

pied de lampe, coiffe, cadres, mercerie ancienne, portes-monnaie, coupelle....
et nécessaire de manucure dont ce joli polissoir


 gros plan sur le cadre et la photo
 "les petits détails" aussi ont leur importance
la jeune frimousse restera dans son bel écrin


le pied de lampe sera patiné, il sert le temps de la photo 
de présentoir à la coiffe

(Un clic sur les photos pour les agrandir)

Tout en chinant, imaginer ce que deviendront ces nouvelles trouvailles,
quels objets déjà chinés rejoindront elles, resteront elles dans leur jus ou non ?

cela est également plaisant de trouver un nouveau décor à ces objets anciens,
qui portent tant la marque et le souvenir de vies passées...

les retours de chine sont souvent propices à refaire les petits coins déco 


Hésiter pour le petit porte-monnaie de communiante,
qui se marie si bien avec cette superbe carte trouvée au milieu d'un missel chiné pour une misère,
elle est peinte si minutieusement à la main...


ira-t-il sous le globe sur le même thème



ou plutôt avec les souvenirs de cérémonies anciennes ?



finalement il a trouvé sa place
à côté de ce pique-épingles à qui j'ai refait une nouvelle beauté tout récemment,
ôté le velours orangé-marron et le remplacer par du tulle,
et y piquer les épingles en nacre


En cours
-il ne me reste plus que quelques finitions-
cette aumônière réalisée avec le fermoir ancien et un monogramme hérité du grenier familial
(l'idée est de passer un ruban dans la dentelle pour faire des nœuds de chaque côté)

la petite astuce pour coudre le fermoir : utiliser un fil en nylon invisible


le nécessaire de manucure est allé tout naturellement
rejoindre l'étagère dédié aux "élégantes"

et constater avec plaisir que le motif "Gui" était quasiment le même que sur le nécessaire à broder
et les poinçons de couture déjà en place

le petit porte-monnaie à mailles y a également élu domicile



le volet en chêne chiné l'an passé est enfin décapé
et a trouvé place derrière le buste Girard
qui pour l'occasion a revêtu une ancienne de broche de Famille






plus que quelques dimanches pour rayer de ma liste quelques objets encore convoités,
et assouvir quelques idées de déco, il reste toujours de la place !